Passer aux informations produits
1 de 1

Le Plan Cerebrum

Le Plan Cerebrum

Prix habituel $18.00 USD
Prix habituel $16.00 USD Prix promotionnel $18.00 USD
En vente Épuisé
Type De Couverture

Format papier A5 (298 p)+ dédicace + marque page

Résumé : An 2222. Le monde d’autrefois n’est plus. Ravagé par le Fléau Noir qui s’est abattu sur l’humanité, le séparant en trois couleurs Blanc, Rouge et Noir.
Dans un Paris en ruines, Bérénice est une Cerebrum de 22 ans, protégée par les murs de la Citadelle Blanche où elle consacre ses journée à étudier les livres anciens, en quête de solutions pour la survie de l’humanité.
Lorsque son père, le Chambellan, est assassiné, victime d'une guerre de pouvoir, elle doit s’aventurer dans l’Area Rouge.
Découvrant un monde totalement inconnu, arrivera-t-elle à y survivre ?
Pourra-t-elle trouver sa place parmi les Corpus qui n’y règnent que par la violence et la loi du plus fort ?
Incarnation vivante du pouvoir oppresseur, parviendra-t-elle à rallier Sam X, un dangereux renégat au surnom de Fossoyeur ?
D’autant qu’en parallèle, les Zautres, infectés par le Fléau Noir, sont à l’affût en permanence…

Plongez dans cette dystopie post-apocalytique où le mal véritable ne se cache pas là où on pourrait l’attendre !

 Lire un extrait gratuit

 Pour le format ebook, il est disponible sur Amazon

Afficher tous les détails

Customer Reviews

Based on 34 reviews
18%
(6)
76%
(26)
6%
(2)
0%
(0)
0%
(0)
k
kellysbook

L'univers est détaillé et plutôt complexe de par ses éléments scientifiques et sa politique. L'ambiance est sombre, voir parfois pesante avec la présence des "zombies" mais ceux-ci sont plutôt en arrière plan.

Nous découvrons un monde à la dérive régit par la dictature et la violence. Les inutiles sont sacrifiés et les Cerebrums en quête de pouvoir et avides de complots. C'est très prenant et j'ai apprécié suivre les personnages. • Bérénice, une jeune Cerebrum intelligente mais naïve, qui voue sa vie à la recherche d'un sérum contre le Fléau Noir. • Ou encore Sam X, un Corpus qui fait tout pour survivre avec son clan dans l'Area Rouge (où règne la loi du plus fort) malgré le manque de connaissances.

L'être humain est mis en avant dans ce roman, dans sa survie, ses choix et les répercussions, ses doutes et ses erreurs, ou encore son apprentissage et ses réflexions.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé ce récit bien mené par son intrigue, et qui comprend des rebondissements ainsi que des révélations qui m'ont parfois surprises.

(Service de presse non rémunéré) ~ Merci beaucoup @sunny_taj_book pour l'envoi.

♣️ 𝙰𝚟𝚎𝚣-𝚟𝚘𝚞𝚜 𝚕𝚞 𝚌𝚎 𝚛𝚘𝚖𝚊𝚗 ? ▪︎ 𝚀𝚞'𝚎𝚗 𝚊𝚟𝚎𝚣-𝚟𝚘𝚞𝚜 𝚙𝚎𝚗𝚜é ? ▪︎ 𝙸𝚕 𝚟𝚘𝚞𝚜 𝚝𝚎𝚗𝚝𝚎 ?

#leplancerebrum #sunnytaj #autoedition #roman #dystopie #postapocaliptique #virus #bookstagramfrance #bookgram #bookreview #bookphotography #bookreader #bookshelf #bookworm #bookaddict #bookstagram

a
aliciabooksta

Bérénice elle reste très naïve sur la situation extérieure. Malgré tout, elle n’hésite pas à remettre en question ce qu’on lui a appris depuis qu’elle est née. Elle passe sa vie à étudier et à essayer de trouver un remède pour le fléau noir. Elle peux être froide et détaché mais aussi tellement chaleureuse. J’ai aimé la voir évoluer et s’ouvrir au monde. Le prota, Sam. Il va apprendre beaucoup de choses à Bérénice. L’un comme l’autre, ils évoluent beaucoup en compagnie de l’autre. Et ensuite il y a les « monstres » ceux qui sont assoiffés de chair humaine. Mais nous ne pouvons pas leurs en vouloir étant donner que c’est à cause d’un virus.

J’ai beaucoup aimé découvrir cet univers, je vous le recommande vivement. Pour une première dystopie je ne suis pas déçu.

p
passionlivres

L’histoire : Nous nous retrouvons en 2222 où le Fléau Noir ravage la population. Un virus qui contamine les humains et les fait devenir des monstres cruels semblables à des zombies. La population a été séparée en trois « castes » rattachées à des couleurs, blanc rouge et noir. Au milieu de ce monde chaotique, Bérénice, cérébrum de 22 ans, a été élevée à la Citadelle Blanche, la protégeant de toutes les horreurs que vit le peuple. Mais lorsque son père se fait assassiner et qu’un coup d’État à lieu, elle va s’échapper et s’aventurer dans l’Area Rouge. Elle était loin de s’imaginer ce qui s’y passe. Arrivera-t-elle a survivre dans ce chaos ? Sa rencontre avec Sam X, un Fossoyeur, va lui ouvrir les yeux sur beaucoup de choses. J’ai adoré ce roman postapocalyptique. L’histoire peut paraître banale, car beaucoup de dystopies ont été faites sur un virus qui décime la population, mais l’autrice a su en extraire de l’originalité et c’est loin de ressembler à ce que j’ai pu lire.

Les personnages : Premièrement Bérénice. Élevée dans un cocon, elle reste très naïve sur la situation extérieure. Malgré tout, elle n’hésite pas à remettre en question ce qu’on lui a appris depuis qu’elle est née. J’ai aimé la voir évoluer et s’ouvrir au monde pas comme les autres membres de la Citadelle. C’est une jeune femme forte et courageuse. Ensuite, Sam X. J’ai également adoré ce personnage. Il va apprendre beaucoup de choses à Bérénice et malgré ses appréhensions envers elle il va passer outre son statut et ses origines. L’un comme l’autre, ils évoluent beaucoup en compagnie de l’autre et j’ai adoré les voir avancer ensemble. On découvre aussi les Zautres, ces créatures créées par le Fléau Noir. Il est difficile de leur en vouloir, car malheureusement, ils n’ont pas demandé à devenir ainsi, mais on ne peut pas non plus dire qu’on les aime. Enfin, j’aimerais parler de Harold, l’homme qui va faire le coup d’État et renverser le père de Bérénice. Il est horrible, un vrai dictateur. Il n’y a rien de positif à dire de ce personnage à part qu’il remplit les cases du dirigeant terrifiant.

La plume : C’était le premier roman de l’autrice que je lisais et elle m’a totalement emporté. Le récit est rythmé par de multiples points de vue. La plume est travaillée et même parfois un peu complexe. Cependant, elle arrive à faire en sorte que la lecture soit fluide et agréable.

En résumé, c’est une super lecture. C’est un roman tout en nuances de gris, il n’y a pas vraiment de distinction entre bien et mal, c’est à l’appréciation du lecteur. J’ai adoré ce que l’autrice m’a proposé avec cet univers. Je me suis attachée aux personnages et j’ai vibré avec eux. Enfin, la plume apporte la cerise sur le gâteau. Je vous recommande vivement de découvrir le travail de l’autrice et d’autant plus ce titre.

M
Mamiefrancky

Paris, 2222.
Bérénice est la Cerebra Prima. Plongée dans les livres, à l’abri de la Citadelle Blanche, elle fait des recherches scientifiques pour trouver à tout prix un remède au Fléau et sauver l’humanité.
Sam X, renégat et Corpus de la zone rouge, survit comme il peut avec son petit groupe à la loi du plus fort et n’hésite pas à aller de plus en plus loin dans la zone noire infestée de zombies, pour trouver des solutions à leur survie.
Lorsque le père de Bérénice, le Chambellan, est assassiné, celle-ci doit s’enfuir et tombe sur Sam X.
Le choc de la rencontre des 2 mondes est violent.
Ces 2 personnages principaux et tout ce qui les oppose font tout l’intérêt de l’histoire. Elle est cultivée, il ne sait ni lire ni écrire mais est avide de connaissances. Il est courageux et débrouillard, elle n’est jamais sortie et va vite réaliser la réalité du terrain. Ils vont évoluer au contact l’un de l’autre, vont-ils trouver un compromis à leurs différences ?
La plume de l’auteure est fluide, immersive, percutante. On découvre un univers sombre, bien construit et même s’il a un petit air de Walking Dead, les zombies sont en second plan et ne font que servir l’histoire. Tout l’intérêt est dans le côté humain et l’échange entre les 2 cultures.
L’intrigue est finement menée, intéressante, les révélations sont surprenantes. Les dirigeants pensent avoir trouvé une solution à la gestion de leur monde mais en fait ils ne font que s’isoler pour survivre, tous les autres étant sacrifiables.
Le rythme est prenant, le suspens, les mystères, l’action, les rebondissements sont haletants, la jalousie, les traitrises, les dangers sont omniprésents, mais aussi certaines belles valeurs comme l’amitié et l’entraide.
La fin est réaliste car le monde des bisounours n’existe pas.

p
pages_a_pages

Vous le savez, j’ai commencé une nouvelle étape dans ma vie et j’ai eu beaucoup de mal à me remettre à la lecture. Mais j’ai reçu ce roman de la part de Sunny et je l’ai dévoré dès la réception.

Pour ce roman, Sunny tente un nouveau genre littéraire : la dystopie/post-apocalyptique, et autant vous dire que ça fonctionne super bien ! L’histoire est prenante et haletante, je finissais un chapitre et je voulais absolument continuer pour savoir ce qui allait se passer. De tous les romans de Sunny, je crois que c’est mon deuxième préféré (juste après Oracle, Magie & Co). Tout ce qu’il m’a manqué dans ce roman, ce sont des descriptions précises d’endroits pour en reconnaître car oui, ce roman se déroule à Paris.

Je dois d’ailleurs vous avouer que ce roman m’a donné très envie de découvrir la Saga Néo de Michel Bussi comme elle se déroule aussi à Paris.

D'ailleurs, c'est un roman que je conseille à tous les fans d'Absolu de Margot Dessenne

En bref, c’était un roman qui m’a beaucoup plu.

📌Notre note : 4/5

#livre #livraddict #book #bookstagram #booklover #read #lire #reading #lecture #libro #lectura #leer #avis #litteraire #litterature #clubbooksta